Ubik Event en version bêta

juillet 17th, 2008

Le logiciel Ubik Event est une alternative efficace aux faiblesses des systèmes traditionnels de badges lors d’événements professionnels.

Le besoin auquel il répond est de faciliter la mise en relation des participants à un événement, qu’il soit ponctuel ou bien récurrent. Mise en relation pendant l’événement lui-même, et reprise de contact après l’événement.

Constat

Lors d’un événement, il est toujours difficile de repérer quelles sont les personnes avec qui on aimerait entrer en contact ; même avec une liste des participants, il est vite indélicat de scruter, de près forcément, les badges pour identifier la personne recherchée. Quant à identifier des personnes intéressantes, mais qu’on ne connait pas et dont on ne sait pas si elles sont présentes, cela relève de la plus extrème chance.

Et les organisateurs d’événements ont bien du mal à répondre à ce type d’attente, pourtant légitime : rencontrer ceux des participants qui justifient ma présence dans cette manifestation.

Ubik Event

Notre expérience en matière d’organisation d’événements nous a facilité la conception d’Ubik Event.

Lorsque vous organisez un événement, ponctuel ou récurrent, vous y associez les participants sous forme de fiches très simples (qui peuvent être issues de votre système d’inscriptions) et vous y associez une photo de chacun, et ses centres d’intérêts, sous forme de tags.

Il suffit d’un simple ordinateur avec une webcam pour le faire sur place, au moment de l’arrivée des participants.

Sur un ou plusieurs écrans disposés dans la manifestation, Ubik Event diffuse, mis à jour en temps réel, les fiches des participants présents, avec leurs coordonnées, leurs centres d’intérêt et leur photo. Chacun peut alors reconnaitre les participants qui l’intéressent, entrer en contact avec eux sur place, ou ultérieurement, et être contacté soi-même.

A l’initiative de l’organisateur, toutes les coordonnées diffusées pendant la manifestation peuvent être mises à disposition des participants après la clôture.

En ligne

Ubik Event fonctionne en ligne, et donc ne nécessite qu’une connexion internet.

L’organisateur gère un compte, au sein duquel il ouvre des droits à des utilisateurs (de son entreprise ou bien pour son client) qui mettent en oeuvre le logiciel.

Un groupe de participants peut être associé à un événement, qui lui-même peut se répéter, ou pas.

L’organisateur peut gérer différents types d’événements, auxquels sont associés des groupes différents de personnes.

Les participants peuvent mettre à jour leurs coordonnées à l’occasion de chaque nouvelle participation, ou même simplement en sollicitant l’organisateur.

Copies d’écran


Participants au Comptoir de La Bo[a]te dans le cadre de la gestion des groupes et des événements

ubik event comptoir

ubik event tableau

Vue en tableau des participants, avec leurs coordonnées et leurs centres d’intérêt, et le logo de l’événement.

ubik event diapo

Vue en diaporama dynamique des participants ; un simple clic permet d’arrêter le défilement ou d’aller à une autre fiche.

La Bo[a]te a vécu ces derniers mois sous le signe croissant de la création de Neomarco, une plate-forme de mise en relation pour voyageurs qui dénichent des produits originaux. Initiée par une équipe présente à La Bo[a]te, c’est une start-up déjà présentée en avant-première au Comptoir de La Bo[a]te et pour laquelle Ubik Lab a mobilisé ses ressources de développement et ses moyens techniques depuis maintenant six mois.

Une version bêta est en ligne depuis quelques semaines, et la V1 sera en ligne normalement aujourd’hui 17 juillet, sur neomarco.com

visuel neomarco

La start-up a reçu le soutien d’investisseurs privés de renom et d’expérience, et de partenaires de premier plan, et devrait séduire les voyageurs en mal de produits originaux. L’idée est vraiment nouvelle, et tout à fait dans l’air du temps : comment trouver à l’étranger des produtis authentiques, vraiment originaux, sans y passer des semaines, sans oublier comment les ramener même si les valises sont déjà bouclées à craquer.

Le challenge a été important pour Ubik Lab, qui y a mis le meilleur de ses compétences en développement, et en tire une légitime fierté.

Ubik Lab a réalisé les trois premiers talk-shows de la Cité du Logiciel, dont les contenus et les intervenants ont été établis par Pierre Coquard, rédacteur en chef de la Cité du Logiciel.

Avec l’appui et la complicité de Chronotopie, en la personne de Bruno Mathon, ami de longue date, et de Philippe Houssin, nous avons mis au point l’enregistrement en public, lors de trois éditions du Comptoir de la Bo[a]te, du talk-show Expériences Croisées, qui ont porté sur des problématiques très actuelles pour les start-up informatiques : le financement, l’outsourcing et la vente en mode Saas.

Ces réalisations manifestent le savoir-faire acquis en matière de production de modules multimédia (audio et/ou vidéo) destinés à des publics professionnels. Conditions de tournage particulières, prise de son exigeante, élaboration du style visuel de l’émission, conception de l’habilalge de diffusion, post-production, etc …

Les talk-shows sont à visionner sur la Cité du Logiciel.

Dans la même veine, pour le même usage et dans la même configuration, nous avons enregistré la Software Academy organisée par Medinsoft ce printemps au Palais du Pharo à Marseille.

vidéo talk-show

interview Jeannerot

conférence 2

Software Academy salle

Palais du Pharo

Software Academy intervenant

Software Academy pause

Ubik Lab a signé son entrée dans le GIE Sherpa Group, constitué en Février à Marseille, entre neuf éditeurs, intégrateurs et conseils informatiques.

Sherpa Group est domicilié à La Bo[a]te, où sont les bureaux d’Ubik Lab et la permanence de Medinsoft, à proximité du Vieux Port.

Logo Sherpa Group moyen

Pour plus d’infos, voir la page sur Sherpa Group ici.

Le Club Provence Communication lance, encore en phase bêta, son premier blog, ici.

Soumis aux aléas de la vie associative et du bénévolat, et à la nécessaire phase d’apprentissage de ses membres, ce blog a pour ambition de poursuivre les débats de grande qualité que le Club organise lors d’un déjeuner mensuel, à La Bo[a]te.

Motorisé par Wordpress, il est le complément public de BaseCamp qui sert à l’association à suivre et gérer ses activités  et à organiser sa gouvernance.

Ubik Lab assiste le Club dans sa démarche, techniquement et sur le plan éditorial également : rubriquage, rédaction, réactions aux commentaires, gestion multi-rédacteurs. Pour le moment un template standard a été préféré à un design mal abouti, pour le temps de l’élaboration d’une ligne graphique.

Mais quelles que soient ses limites ou ses défauts, ce blog est un réel progrès après plusieurs années d’un site très statique qui avait terriblement vieilli. Une politique de petits pas réalistes et effectifs vaut toujours mieux que des ambitions clamées mais jamais atteintes.

Comptoir de la Bo[a]te #7

décembre 7th, 2007

A l’occasion du Comptoir #7 de La Bo[a]te, Ubik Lab a développé la version bêta d’une application de trombinoscope.

Le principe est de photographier chaque participant, de saisir ses coordonnées, ou des les importer depuis Buzz2biz ou depuis MyVCF, et de rendre disponible en coverflow le trombinoscope ; chacun, sur les autres eMac de La Bo[a]te, pourra, au fur et à mesure, consulter la liste des présents s’il cherche un nom, ou les photos s’il cherche un visage.

Rendez-vous Jeudi 13 à partir de 18h pour le 7ème Comptoir de la Bo[a]te.

Dans quelques jours, un premier coup d’oeil sur la très récente mission de développement d’une première application web à base du framework Typo3 que nous avons menée pour la Société Marseillaise de Crédit, à son siège.

Mission remplie : la rentrée a été l’occasion d’amorcer une première implantation d’un logiciel web d’expertise métier, destiné à une certaine catégorie de collaborateurs ; développé en Typo3, framework open-source mis en oeuvre par exemple récemment à l’IAE d’Aix en Provence, ce logiciel a aussi été l’occasion d’assurer un important transfert de compétences vers plusieurs membres des équipes informatiques internes.

Une fois les bases acquises, la facilité de déploiement et la robustesse des applications donnent de sérieux avantages à une DSI qui souhaite aller vers la maitrise du full web. D’autres projets sont en préparation d’ailleurs.

[màj] la mission se poursuit à la SMC, toujours dans la logique du transfert de compétences.

En matière de web et d’informatique, l’IAE Aix en Provence souffrait en 2005 de fuites de productivité : un site dépassé et statique, des bases de données multiples et pas toujours convergentes, des applications métier disparates et parfois incohérentes, générant fréquemment des ressaisies multiples et coûteuses, ce qui au final générait des attentes clients insatisfaites et un benchmark concurrentiel défavorable.

De plus, cela manifestait des contradictions entre l’offre faite au marché en termes de formations avancées au management des entreprises, incluant les SI et le web, et un équipement internet désuet et antinomique.

Cet Institut est une importante business school sous tutelle universitaire, qui a récemment fêté ses 50 ans, compte 700 étudiants de 40 nationalités et 220 enseignants et intervenants professionnels

Un projet global et stratégique

L’équipe de direction et une nouvelle responsable de la communication ont pris la mesure des résultats de l’audit web que nous avions réalisé en 2004, en procédant à l’amorce d’un vaste chantier par la collecte des attentes des différents publics : enseignants, administratifs et étudiants.

Les attentes exprimées portaient essentiellement sur la mise à niveau et en cohérence de la communication, sur l’utilisation du web comme levier pour mettre en l’ordre le système d’information et sur l’intégration des fonctionnalités demandées par les organismes d’accréditation.

Une sous-traitance globale d’Ubik Lab signée Nurun

Afin d’apporter à l’IAE la dimension internationale, le projet a été garanti par Nurun, 3ème agence web en France, avec des équipes marseillaises pour la proximité.

NGS IAE phase 1

Nous avons mis en oeuvre une méthode en trois phases distinctes mais chevauchées, augmentées d’annexes, et un pilotage par une équipe-projet.
La plate-forme collaborative de gestion de projet d’Ubik Lab a été mise à contribution sous les couleurs de Nurun.

NGS dashboard

Le projet s’est déroulé en 24 mois, en privilégiant le transfert de compétences à tous les niveaux, ce qui permet l’indépendance de l’IAE, l’internalisation des fonctions critiques et la baisse des coûts d’exploitation.
La première étape a été la refonte du site web en tant que support de communication :

  • Redéfinition du design général et de la ligne éditoriale.
  • Réflexion sur l’image, la promesse marketing et les contenus délivrés.
  • Création d’un CMS de mise à jour des contenus.

Les collaborateurs de terrain gardent l’initiative sur les contenus et les délais qui les concernent, et les dirigeants gardent la maîtrise en interne de l’architecture.

  • Introduction de gains de productivité dans les process administratifs

IAE Cerog

La seconde étape a porté sur la création d’un portail de services

L’axe de ce portail est la mise en relation des quatre publics de l’IAE : étudiants – enseignants – administratifs – entreprises.
Il remplit une fonction de type extranet, dans lequel l’identification et la gestion des droits d’accès sont maitrisées par la liaison avec le SI.
On y trouve une Cvthèque, des offres d’emploi, et les services dont les diplômés et les entreprises ont besoin.

IAE masters

Enfin, la troisième phase a porté sur la migration des fonctionnalités métier :

La candidature en ligne, selon un processus technologique innovant, a replacé l’IAE en avance sur ses concurrents, après un échec initial dans ce domaine il y a quelques années.
Il s’agit en quelque sorte de la dématérialisation d’un acte de pré-vente.

IAE Candidatures

Les gains sont qualitatifs :

  • meilleure satisfaction des candidats et des partenaires,
  • meilleure satisfaction des collaborateurs (après la phase de refus du changement)
  • meilleur respect des contraintes administratives et informatiques

et quantitatifs :

  • augmentation du volume de candidatures
  • meilleur service rendu
  • élargissement à l’international des publics atteints
  • et baisse des coûts de traitement

Ce projet qui se termine a permis à l’IAE de progresser significativement dans ses infrastructures informatiques, dans ses process administratifs et pédagogiques, et dans sa communication, et à Ubik Lab de démontrer à nouveau sa capacité à traiter avec réactivité et performance les aléas inévitables dans un tel contexte.

A l’initiative de Medinsoft, le réseau méditerranéen des créateurs de logiciels, se met en place progressivement La Cité du Logiciel. Dans un premier temps sous la forme d’un simple blog, protoptype de tests, cette Cité est appelée à devenir une plate-forme dédiée à l’édition et la création de logiciels, et des services associés qui permettra à chaque professionnel d’identifier le fournisseur, le partenaire ou le client qu’il cherche.

La Cité du Logiciel présente une collection de fiches d’entreprises, d’experts et de solutions (produits ou services) où les adhérents à Medinsoft sont les premiers à figurer, mais qui est destinée à tous les éditeurs et SSII qui désirent y apparaitre.

Les modules multimédia, podcasts, videocasts, screencasts, sont produits par Ubik Lab.

Cité du Logiciel

Le site s’enrichira de débats thématiques audio et/ou video qui réuniront des experts et des utilisateurs.

La Cité du Logiciel sera présente sur le village Medinsoft à Toptech 2007, le 11 Octobre au Palais de la Bourse à Marseille.

Le projet Ideamed Medocc est financé par l’Union Européenne, et concerne les pays de la Méditerranée.

Il a pour objet la mise en place d’un dispositif de « génération de projets durables » au bénéfice des réseaux d’entreprises (CCI, Clusters, Pôles de compétitivité …), d’institutions (Collectivités territoriales, agences publiques …) et de Centres de Recherches (Universités, Instituts …) dans la région de la Méditerranée Occidentale (MedOcc).

Les partenaires actuels en sont l’Italie, l’Espagne, la Grèce l’Algérie, la Tunisie et le Maroc.

Développer la mise en réseaux des acteurs

De plus, ce projet a vocation de préparer un essaimage sur l’ensemble de la région MEDA pour la prochaine programmation 2007-2013. En effet, il existe de nombreux réseaux d’acteurs en Méditerranée qui ont potentiellement la capacité à développer des projets en partenariats. On constate, dans ces réseaux, une faiblesse à générer des projets co-construits et finançables par les bailleurs de fonds multilatéraux et bilatéraux (UE, ONU, AIF…).

Une application comme Ubik Lab les aime

La CCI Marseille-Provence a en charge le développement de la plate-forme logicielle de modélisation, et c’est Ubik Lab qui produit ce premier outil : base de données d’experts, de projets et d’organismes, et SIG exploitant l’API de Google Maps pour le géopositionnement. Le système est doté d’une interface d’administration qui sera accessible aux différents utilisateurs pour l’intégration des données qu’ils maitrisent.

Euroméditerranée

Nous publierons plus de détails à la rentrée.